Docteur Philippe Bellaiche - Chirurgie esthetique et plastique
6 rue de Sontay - 75016 PARIS
Tél. : 01 40 67 93 93 - Contact mail
 Chirurgie Esthétique   Médecine Esthétique   Chirurgie Réparatrice   Dr Bellaiche   Equipe   Tarifs   Photos   Questions 
 

Chirurgie du menton

Les objectifs

• Augmenter ou diminuer la hauteur du menton (partie située entre la bouche et la pointe du menton).

• Augmenter ou diminuer la projection vers l’avant du menton.

• Augmenter ou diminuer la largeur du menton (aspect horizontal de la pointe du menton).

• Symétriser un menton.

 

Quand ?

• Modifier des caractéristiques du visage héréditaires ou faisant suite à un traumatisme.

• Apres un traitement orthodontique ou chirurgicale des mâchoires, pour corriger un trouble de l’articulé dentaire, relation entre les dents maxillaires (hauts) et mandibulaires (bas), trop en retrait ou trop en avant.

• A quel âge: à partir de 18-20 ans. D’une manière générale il est préférable d’attendre la fin de la croissance faciale (16-18 ans) pour envisager l’intervention.

 

 

Chirurgie osseuse ou implant de menton ?

• Pour une diminution de hauteur, projection ou largeur du menton, seule la chirurgie osseuse est possible.

• Pour une augmentation: deux alternatives :

o un implant rigide existant en plusieurs formes et tailles

o une chirurgie osseuse en «déplaçant» le menton existant.

L’augmentation par implant est «plus» rapide avec une sortie le même jour, comporte moins de risques chirurgicaux pour les structures avoisinantes mais plus de risque infectieux et une évolution dans le temps pouvant nécessiter son retrait pour «rejet».

L’augmentation par chirurgie osseuse est un peu plus longue avec une sortie le lendemain matin, comporte un peu plus de risques chirurgicaux pour les structures avoisinantes, avec possibilité de devoir enlever du matériel chirurgical après quelques mois, mais sans risque de «rejet».

 

 

Préparation

• Visite chez l’anesthésiste, dans un délai de 1mois à 48 h avant la date d’intervention, accompagné d’un bilan sanguin, (afin de réunir les meilleures conditions de sécurité).

• Avant l’intervention: prise matinale de polyvitamines, polyminéraux et polyoligoéléments

• Achats de bas antithromboses adaptés au bloc opératoire

 

 

Les cicatrices

• Les cicatrices sont dissimulées dans la bouche, «sous» la gencive inférieure ou parfois pour les implants sur la peau en dessous du menton.

 

 

La démarche

• Première consultation: toutes les questions sont abordées.

• Vérification de l’articulé dentaire, relation entre les dents du haut et du bas.

• Réalisation d’un bilan radiologique: panoramique dentaire, téléradiographie de face et de profil parfois associé à un scanner.

• La date de l’intervention est fixée en fonction des contraintes personnelles et professionnelles des patients

• Un devis, un consentement éclairé sont établis et remis au patient.

 

 

Génioplastie et prise ne charge sécurité sociale

• Si les modifications à réaliser sont les conséquences d’un traumatismeou d’une caractéristique faciale : prise en charge des frais hospitaliers par la sécurité sociale. Les dépassements d’honoraires de chirurgie et d’anesthésie sont alors pris en charge en partie ou en totalité par la mutuelle complémentaire en fonction du contrat

• Dans certains cas, remise au patient d’une entente préalable à envoyer au centre CPAM. Environ trois semaines à un mois plus tard le patient est convoqué pour visite à l’issue de laquelle le médecin conseil accepte ou non la prise en charge

 

 

Déroulement de l’hospitalisation

• Dès l’entrée en clinique le matin (avec des bas); prise en charge par une infirmière

o Douche à la Bétadine (sauf allergie à l’iode)

o Shampoing.

• Avant l’intervention: dernier point avec le chirurgien, prise de photos et dessins opératoires.

• Anesthésie générale ou locale assistée - durée de l’intervention environ à 01h00 à 02h00.

• Sortie :

o Pour une diminution ou la mise en place d’un implant, sortie le soir même après accord du chirurgien et de l’anesthésiste.

o  Pour une chirurgie osseuse d’augmentation, sortie le lendemain matin après accord du chirurgien et de l’anesthésiste.

 

La récupération

• Pansement modelant sur le menton pour 48 à 72 heures.

• Douleur modérée et bien calmée par les antidouleurs classiques (doliprane).

• Dès le lendemain: brossage des dents (avec brosse à dent chirurgicale) suivi d’un bain de bouche après chaque repas pendant 10 jours.

• Lèvres inférieures gonflée pendant 2 à 5 jours.

• Contrôle avec retrait des fils dans la bouche à 7 jours plus tard

• nouveau contrôle à 1, 3 et 6 mois.

• Douche tous les jours, avec shampoing.

• Oedèmes et quelques echymoses («bleus») sur le menton et le cou, pendant une semaine.

• Consultation de contrôle à 3 semaines puis 2 et 3 mois.

• Arrêt d’activité pendant 1 semaine avec gêne à la mastication pendant quelques jours.


 Accueil   Le cabinet   Contact 
 
Docteur Philippe BELLAICHE - Chirurgie esthétique et plastique - Paris